Samba-4.12.5

Introduction à Samba

Le paquet Samba offre des services de fichiers et d'imprimante à des clients SMB/CIFS et du partage réseau Windows à des clients Linux. Samba peut aussi se configurer en tant que remplaçant du contrôleur de domaine Windows, un serveur de fichiers/imprimantes agissant comme membre d'un domaine Windows ou Active Directory et un serveur DNS NetBIOS (rfc1001/1002) (qui offre entre autres choses la prise en charge de la navigation dans un LAN).

Ce paquet est connu pour se construire correctement sur une plateforme LFS-9.1.

Informations sur le paquet

  • Téléchargement (HTTP) : https://www.samba.org/ftp/samba/stable/samba-4.12.5.tar.gz

  • Téléchargement (FTP) :

  • Somme de contrôle MD5 du téléchargement : 48469df137eee23c4251d7c111a56a83

  • Taille du téléchargement : 17 Mo

  • Estimation de l'espace disque requis : 633 Mo (plus 340 Mo pour les tests rapides)

  • Estimation du temps de construction : 3,3 SBU (avec parallélisme = 4 ; plus 4,6 SBU pour les tests rapides)

Dépendances de Samba

Requises

GnuTLS-3.6.14, jansson-2.13.1, libtirpc-1.2.6, lmdb-0.9.24 et rpcsvc-proto-1.4.2

Recommandées

Facultatives

Avahi-0.8, BIND-9.16.5, Cups-2.3.3, Cyrus SASL-2.1.27, GDB-9.2, git-2.28.0, GnuPG-2.2.21 (requis pour ADS et la suite de tests), libaio-0.3.112, libarchive-3.4.3, libcap-2.40 with PAM, libgcrypt-1.8.6, libnsl-1.2.0, MIT Kerberos V5-1.18.2, NSS-3.55, popt-1.18, Talloc-2.3.1 (included), Vala-0.48.8, Valgrind-3.16.1 (éventuellement utilisé par la suite de tests), xfsprogs-5.7.0, cmocka, ctdb (inclus), cwrap, dnspython, FAM, Gamin, GlusterFS, Heimdal (inclus), libunwind, ldb (inclus), M2Crypto (requis pour ADS), OpenAFS, PyGPGME (recommandé pour ADS), tevent (inclus) et tdb (inculs)

Facultatif (pour la suite de test pour développeur)

Installez dans l'ordre indiqué : six-1.15.0, argparse, extras, py, enum34, hypothesis, pytest, coverage, pytest-cov, doctools, unittest2, testtools, fixtures, python-mimeparse, contextlib2, traceback2, linecache2, testscenarios, testresources, virtualenv, pbr, and python-subunit

Notes utilisateur : http://wiki.linuxfromscratch.org/blfs/wiki/samba4

Installation de Samba

Corrigez un test qui échoue toujours :

echo "^samba4.rpc.echo.*on.*ncacn_np.*with.*object.*nt4_dc" >> selftest/knownfail

Installez Samba en lançant les commandes suivantes :

CFLAGS="-I/usr/include/tirpc"          \
LDFLAGS="-ltirpc"                      \
./configure                            \
    --prefix=/usr                      \
    --sysconfdir=/etc                  \
    --localstatedir=/var               \
    --with-piddir=/run/samba           \
    --with-pammodulesdir=/lib/security \
    --enable-fhs                       \
    --without-ad-dc                    \
    --without-systemd                  \
    --enable-selftest                  &&
make

Pour tester les résultats, en tant qu'utilisateur root, lancez : make quicktest. La suite de tests produira des lignes qui ressembleront à des échecs, mais elles sont inoffensives. Les dernières lignes de la sortie doivent être "ALL OK" pour une suite de tests correcte. Le récapitulatif de toutes les erreurs se trouve dans ./st/summary. Avec Samba-4.12.0, plusieurs tests sont connus pour échouer.

[Note]

Note

En plus, les suites de tests pour développeurs sont disponibles. Si vous avez installé les modules python facultatifs ci-dessus, vous pouvez lancer ces tests avec make test. Ils ne sont en général pas recommandés car les constructions habituelles prennent presque 290 SBU et plusieurs gigaoctets d'espace disque, et vous devriez vous attendre à environ 73 erreurs et 30 échecs parmi plus de 3000 tests.

Maintenant, en tant qu'utilisateur root :

make install &&

mv -v /usr/lib/libnss_win{s,bind}.so*   /lib                       &&
ln -v -sf ../../lib/libnss_winbind.so.2 /usr/lib/libnss_winbind.so &&
ln -v -sf ../../lib/libnss_wins.so.2    /usr/lib/libnss_wins.so    &&

install -v -m644    examples/smb.conf.default /etc/samba &&

mkdir -pv /etc/openldap/schema                        &&

install -v -m644    examples/LDAP/README              \
                    /etc/openldap/schema/README.LDAP  &&

install -v -m644    examples/LDAP/samba*              \
                    /etc/openldap/schema              &&

install -v -m755    examples/LDAP/{get*,ol*} \
                    /etc/openldap/schema

Explication des commandes

--enable-fhs : Affecte tous les autres chemins de fichiers de façon conforme au Filesystem Hierarchy Standard (standard de hiérarchie de système de fichiers) (FHS).

--without-systemd : Désactive l'intégration de systemd, qui n'est pas construit dans la version System V de LFS/BLFS.

--without-ad-dc : Désactive la fonctionnalité Active Directory Domain Controller. Voir Mise en place d'un Samba Active Directory Domain Controller pour plus d'informations. Supprimez cette option si vous avez installé les modules Python requis pour le support d'ADS. Remarquez que BLFS ne fourni pas de script de démarrage samba pour un contrôleur de domaine Active Directory.

--with-selftest-prefix=SELFTEST_PREFIX : Cette option spécifie le répertoire de travail de la suite de tests (par défaut =./st).

mv -v /usr/lib/libnss_win{s,bind}.so* /lib : Les bibliothèques nss sont installées dans /usr/lib par défaut. Déplacez-les dans /lib.

ln -v -sf ../../lib/libnss_winbind.so.2 /usr/lib/libnss_winbind.so et ln -v -sf ../../lib/libnss_wins.so.2 /usr/lib/libnss_wins.so : Ces liens symboliques sont requis quand des applications veulent se lier à ces bibliothèques.

install -v -m644 examples/LDAP/* /etc/openldap/schema : Ces commandes sont utilisées pour copier des schémas d'exemples de Samba dans le schema d'OpenLDAP.

install -v -m644 ../examples/smb.conf.default /etc/samba : Ceci copie un fichier smb.conf par défaut dans /etc/samba. Ce modèle de configuration ne fonctionnera pas tant que vous ne le copiez pas dans /etc/samba/smb.conf et ne ferez pas les modifications adaptées à votre installation. Voir la section de configuration pour les valeurs minimum à régler.

Configuration de Samba

Fichiers de configuration

/etc/samba/smb.conf

Impression par des clients SMB

Si vous utilisez CUPS pour les services d'impression, et si vous souhaitez imprimer sur une imprimante attachée à un client SMB, vous devez créer un périphérique de fond SMB. Pour créer le périphérique, lancez la commande suivante en tant qu'utilisateur root :

install -dvm 755 /usr/lib/cups/backend &&
ln -v -sf /usr/bin/smbspool /usr/lib/cups/backend/smb

Informations sur la configuration

Compte tenu de la complexité et des usages très variés de Samba, une configuration complète pour toutes les possibilités du paquet va bien au-delà du but du livre BLFS. Cette section fournit des instructions pour configurer le fichier /etc/samba/smb.conf pour deux scenarii classiques. Le contenu complet de /etc/samba/smb.conf dépendra de la finalité de l'installation de Samba.

[Note]

Note

Il se peut que vous trouviez plus facile de copier les paramètres de configuration indiqués ci-dessous dans un fichier /etc/samba/smb.conf vierge plutôt que de copier et d'éditer le fichier par défaut comme l'indique la section « Explication des commandes ». La façon de créer et d'éditer le fichier /etc/samba/smb.conf vous appartient. Assurez-vous que le fichier n'est accessible en écriture que pour l'utilisateur root (mode 644).

Scénario 1 : Installation pour un client unique autonome minimal

Choisissez cette variante si vous ne voulez que transférer des fichiers en utilisant smbclient, monter des partages Windows et imprimer sur des imprimantes Windows et si vous ne voulez pas partager vos fichiers et vos imprimantes avec des machines Windows.

Un fichier /etc/samba/smb.conf avec les trois paramètres suivants suffit :

[global]
    workgroup = MYGROUP
    dos charset = cp850
    unix charset = ISO-8859-1

Les valeurs de cet exemple indiquent que l'ordinateur appartient à un groupe de travail Windows appelé « MONGROUPE », il utilise l'encodage « cp850 » sur la toile lorsqu'il parle à MS-DOS et à MS Windows 9x, et les noms de fichier sont stockés dans l'encodage « ISO-8859-1 » sur le disque. Adaptez ces valeurs à votre installation. La valeur « unix charset » doit être la même que la sortie de locale charmap lorsqu'on l'exécute avec la variable LANG paramétrée sur votre locale préférée, sinon il se peut que ls n'affiche pas de bons noms de fichiers pour les fichiers téléchargés.

Il n'est pas nécessaire de lancer de serveurs Samba dans ce scénario, vous n'avez donc pas besoin d'installer les scripts de démarrage fournis.

Scénario 2 : Serveur de fichiers/impression autonome

Choisissez cette variante si vous voulez partager vos fichiers et vos imprimantes avec des machines Windows sur votre groupe de travail, en plus des possibilités indiquées au scénario 1.

Dans ce cas, le fichier /etc/samba/smb.conf.default peut être un bon modèle de point de départ. Ajoutez également les paramètres « dos charset » et « unix charset » à la section « [global] » comme décrit au scénario 1 pour empêcher la corruption des noms de fichiers. Pour des raisons de sécurité, vous pouvez souhaiter définir path = /home/alice/shared-files, en supposant que votre nom d'utilisateur est alice et que vous voulez seulement partager les fichiers dans ce répertoire, au lien de votre dossier home. Alors, remplacez homes par shared-files et changez également « comment » si le fichier de configuration ci-dessous est utilisé ou /etc/samba/smb.conf.default pour créer le votre.

Le fichier de configuration suivant crée un partage séparé pour chaque répertoire home d'utilisateur et il rend disponibles toutes les imprimantes disponibles sur des machines Windows :

[global]
    workgroup = MYGROUP
    dos charset = cp850
    unix charset = ISO-8859-1

[homes]
    comment = Home Directories
    browseable = no
    writable = yes

[printers]
    comment = All Printers
    path = /var/spool/samba
    browseable = no
    guest ok = no
    printable = yes

Les autres paramètres que vous pourriez vouloir personnaliser dans la section « [global] » comprennent :

    server string =
    security =
    hosts allow =
    load printers =
    log file =
    max log size =
    socket options =
    local master =

Reportez-vous aux commentaires dans le fichier /etc/samba/smb.conf.default pour des informations concernant ces paramètres.

Vu que les démons smbd et nmbd sont nécessaires dans ce cas, installez le script de démarrage samba. Assurez-vous de lancer smbpasswd (avec l'option -a pour ajouter des utilisateurs) pour activer et paramétrer les mots de passe des comptes ayant besoin d'un accès Samba. En utilisant le backend passdb par défaut de Samba, tout utilisateur que vous essaierez d'ajouter devra aussi exister dans le fichier /etc/passwd.

Exigences avancées

Des scenarii plus complexes impliquant le contrôle de domaine ou de la qualité de membre sont envisageables. Ces configurations sont avancées et ne peuvent pas être couvertes correctement par BLFS. De nombreux livres entiers ont été écrit sur ces sujets seuls. Remarquez que dans certains scenarii d'appartenance à un domaine, le démon winbindd et les scripts de démarrage correspondants sont nécessaires.

Compte invité

L'installation Samba par défaut utilise l'utilisateur nobody pour l'accès invité au serveur. On peut éviter cela en réglant le paramètre guest account = dans le fichier /etc/samba/smb.conf. Si vous utilisez le paramètre guest account =, assurez-vous que cet utilisateur existe dans le fichier /etc/passwd.

Script de démarrage

Pour votre confort, nous avons écrit des scripts de démarrage pour Samba. Deux sont inclus dans le paquet blfs-bootscripts-20200404. Le premier, samba, lancera les démons smbd et nmbd nécessaires pour fournir les services SMB/CIFS. Le deuxième script, winbind, lance le démon winbindd, utilisé pour fournir les services de domaine Windows aux clients Linux.

make install-samba
make install-winbindd

Contenu

Programmes installés: cifsdd, dbwrap_tool, dumpmscat, eventlogadm, findsmb,gentest, ldbadd, ldbdel, ldbedit, ldbmodify, ldbrename, ldbsearch, locktest, masktest, mdfind, mvxattr, ndrdump, net, nmbd, nmblookup, ntlm_auth, oLschema2ldif, pdbedit, profiles, regdiff, regpatch, regshell, regtree, rpcclient, samba, samba_dnsupdate, samba_downgrade_db, samba_kcc, samba-gpupdate, samba-regedit, samba_spnupdate, samba-tool, samba_upgradedns, sharesec, smbcacls, smbclient, smbcontrol, smbcquotas, smbd, smbget, smbpasswd, smbspool, smbstatus, smbtar, smbtorture, smbtree, tdbbackup, tdbdump, tdbrestore, tdbtool, testparm, wbinfo et winbindd
Bibliothèques installées: libdcerpc-binding.so, libdcerpc-samr.so, libdcerpc-server-core.so, libdcerpc-server.so, libdcerpc.so, libndr-krb5pac.so, libndr-nbt.so, libndr.so, libndr-standard.so, libnetapi.so, libnss_winbind.so, libnss_wins.so, libsamba-credentials.so, libsamba-errors.so, libsamba-hostconfig.so, libsamba-passdb.so, libsamba-policy.cpython-38-x86_64-linux-gnu.so, libsamba-util.so, libsamdb.so, libsmbclient.so, libsmbconf.so, libsmbldap.so, libtevent-util.so, libwbclient.so et winbind_krb5_locator.so; la bibliothèque PAM pam_winbind.so ; des jeux de caractères associés, des systèmes de fichiers et des greffons de prise en charge dans /usr/lib/{python3.8,samba}
Répertoires installés: /etc/samba, /run/samba, /usr/include/samba-4.0, /usr/lib/python3.8/site-packages/samba, /usr/libexec/samba, /usr/{lib,share}/samba et /var/{cache,lib,lock,log,run}/samba

Descriptions courtes

cifsdd

est la commande dd pour SMB.

dbwrap_tool

est utilisé pour lire et manipuler les bases de données TDB/CTDB en utilisant l'interface dbwrap.

eventlogadm

est utilisé pour enregistrer l'entrée standard, la source spécifiée et les entrées du registre du journal d'événement DLL dans un journal d'événements et pour afficher les noms des journaux d'événement actifs (à partir de smb.conf).

findsmb

est utilisé pour lister des infos à propos des machines qui répondent aux requêtes de nom SMB dans un sous-réseau.

gentest

est utilisé pour lancer des opérations SMB génériques aléatoires entre deux serveurs SMB et montre les différences.

ldbadd

est un utilitaire en ligne de commande pour ajouter des enregistrements dans une base de données LDB.

ldbdel

est un programme en ligne de commande pour effacer des enregistrements dans une base de données LDB.

ldbedit

vous autorise à éditer la base de données LDB en utilisant votre éditeur de texte préféré.

ldbmodify

vous autorise à modifier des enregistrements dans la base de données LDB.

ldbrename

vous permet de renommer des bases de données LDB.

ldbsearch

cherche une expression spécifique dans les entrées de la base de données LDB.

locktest

est utilisé pour trouver les différences de verrouillage entre deux serveurs SMB.

masktest

est utilisé pour trouver les différences avec un masque entre une implémentation de Samba et ce qu'il y a sur un serveur distant.

mdfind

lance des recherches Spotlight sur un serveur SMB.

mvxattr

est utilisé pour renommer récursivement des attributs étendus.

ndrdump

est un analyseur de paquets DCE/RPC.

net

est un outil d'administration de Samba et des serveurs CIFS distants, ressemblant à l'outil net pour DOS/Windows.

nmbd

est le serveur de DNS NetBIOS Samba.

nmblookup

est utilisé pour chercher des noms NetBIOS et les associer à des adresses IP.

ntlm_auth

est un outil pour autoriser l'accès extérieur à la fonction d'authentification NTLM de Winbind.

oLschema2ldif

convertit les schémas LDAP en LDIF compatible LDB.

pdbedit

est un outil pour gérer la base de données SAM.

profiles

est un outil qui affiche et modifie les SID dans les fichiers du registre Windows. Il ne supporte actuellement que Windows NT.

regdiff

est un programme Diff pour les fichiers de registre Windows.

regpatch

applique des correctifs aux fichiers de registres.

regshell

est un navigateur de fichier de registre Windows utilisant la ligne de commandes.

regtree

est un afficheur de registre en mode texte.

rpcclient

est utilisé pour exécuter les fonctions MS-RPC côté client.

samba

est un serveur pour fournir les services AD et SMB/CIFS aux clients.

samba_dnsupdate

est utilisé pour mettre à jour votre nom DNS en utilisant TSIG-GSS.

samba_downgrade_db

rétrograde la version de la base de données Samba AD pour être compatible avec une version précédente de Samba.

samba_kcc

est un script utilisé pour calculer votre topologie KCC (Knowledge Consistency Checker).

samba-gpupdate

vous permet de modifier des Objets de Politique de Groupe de Microsoft (GPO).

samba-regedit

est un outil basé sur ncurses pour gérer le registre Samba.

samba_spnupdate

est un script pour mettre à jour les noms servicePrincipalName depuis spn_update_list.

samba-tool

est l'outil d'administration principal de Samba.

samba_upgradedns

met à jour les enregistrements DNS d'un serveur Samba vers une nouvelle version.

sharesec

manipule les permissions de partages ACL dans les partages de fichiers SMB.

smbcacls

est utilisé pour manipuler des listes de contrôle d'accès Windows NT.

smbclient

est un outil d'accès à SMB/CIFS, ressemblant à FTP.

smbcontrol

est utilisé pour contrôler le fonctionnement des démons smbd, nmbd et winbindd.

smbcquotas

est utilisé pour manipuler les quotas de Windows NT sur des partages de fichiers SMB.

smbd

est le démon Samba principal, qui fournit les services SMB/CIFS aux clients.

smbget

est un simple outil avec une sémantique du type de wget qui peut télécharger des fichiers sur des serveurs SMB. Vous pouvez spécifier les fichiers que vous aimeriez télécharger sur la ligne de commande.

smbpasswd

modifie le mot de passe Samba de l'utilisateur.

smbspool

envoie une tâche d'impression sur une imprimante SMB.

smbstatus

affiche les connexions Samba actuelles.

smbtar

est un script shell utilisé pour sauvegarder des partages SMB/CIFS directement sur des lecteurs de bandes Linux ou dans un fichier.

smbtorture

est une suite de test pour lancer plusieurs tests sur un serveur SMB.

smbtree

est un navigateur réseau SMB en mode texte.

tdbbackup

est un outil pour sauvegarder ou valider l'intégrité de fichiers Samba .tdb.

tdbdump

est un outil utilisé pour imprimer le contenu d'un fichier Samba .tdb.

tdbrestore

est un outil pour créer un fichier Samba .tdb depuis un ntdbdump.

tdbtool

est un outil qui permet une manipulation simple en ligne de commande de la base de données.

testparm

vérifie la bonne syntaxe d'un fichier smb.conf.

wbinfo

cherche un démon winbindd en fonction.

winbindd

résout des noms à partir de serveurs Windows NT.

libnss_winbind.so

fournis les fonctions de l'API Name Service Switch API pour la résolution de noms depuis les serveurs NT.

libnss_wins.so

fournis les fonctions API pour l'implémentation dans Sambaion des Windows Internet Naming Service.

libnetapi.so

fournis l'API pour les fonctions des outils d'administration utilisés par Samba et les serveurs CIFS.

libsmbclient.so

fournis l'API pour les fonctions des outils client Samba SMB.

libwbclient.so

fournis l'API des fonctions pour les services clients du domaine Windows.

Last updated on 2020-07-02 18:10:38 +0000