LVM2-2.03.09

Introduction à LVM2

Le paquet LVM2 gère des partitions logiques. Il permet l'extension de systèmes de fichiers sur plusieurs disques physiques et plusieurs partitions de disque, il permet une navigation dynamique ou le bidouillage de partitions logiques.

Ce paquet est connu pour se construire correctement sur une plateforme LFS-9.1.

Informations sur le paquet

  • Téléchargement (HTTP) : https://sourceware.org/ftp/lvm2/LVM2.2.03.09.tgz

  • Téléchargement (FTP) : ftp://sourceware.org/pub/lvm2/LVM2.2.03.09.tgz

  • Somme de contrôle MD5 du téléchargement : e49bd19ce684ef018c771c6a99f3ed58

  • Taille du téléchargement : 2.4 Mo

  • Estimation de l'espace disque requis : 34 Mo (plus au moins 600 Mo pour les tests dans le répertoire /tmp, mais des fichiers temporaires peuvent prendre jusqu'à 500 Mo)

  • Estimation du temps de construction : 0.2 SBU (avec parallélisme = 4 ; plus 16 SBU pour les tests)

Dépendances de LVM2

Requises

libaio-0.3.112

Facultatives

mdadm-4.1, reiserfsprogs-3.6.27, Valgrind-3.16.1, Which-2.21, xfsprogs-5.7.0 (les cinq peuvent être utilisés, mais ne sont pas nécessaires, par les tests) et thin-provisioning-tools

Notes utilisateur : http://wiki.linuxfromscratch.org/blfs/wiki/lvm2

Configuration du noyau

Activez les options suivantes dans la configuration du noyau et recompilez le noyau :

[Note]

Note

Il y a d'autres options de mappage de périphérique dans le noyau après celles listées en dessous. Afin d'avoir des résultats raisonnables si les tests de régression sont lancés, tous doivent être activé soit en interne, soit en module. Les tests vont tous expirer si Magic SysRq key n'est pas activé.

Device Drivers --->
  [*] Multiple devices driver support (RAID and LVM) ---> [CONFIG_MD]
    <*/M>   Device mapper support                         [CONFIG_BLK_DEV_DM]
    <*/M/ >   Crypt target support                        [CONFIG_DM_CRYPT]
    <*/M/ >   Snapshot target                             [CONFIG_DM_SNAPSHOT]
    <*/M/ >   Thin provisioning target                    [CONFIG_DM_THIN_PROVISIONING]
    <*/M/ >   Mirror target                               [CONFIG_DM_MIRROR]
Kernel hacking --->
  [*] Magic SysRq key                                     [CONFIG_MAGIC_SYSRQ]

Installation de LVM2

Installez LVM2 en lançant les commandes suivantes :

SAVEPATH=$PATH                  &&
PATH=$PATH:/sbin:/usr/sbin      &&
./configure --prefix=/usr       \
            --exec-prefix=      \
            --enable-cmdlib     \
            --enable-pkgconfig  \
            --enable-udev_sync  &&
make                            &&
PATH=$SAVEPATH                  &&
unset SAVEPATH

Les tests utilisent udev pour la synchronisation des volumes logiques, de sorte que les règles LVM de udev et que quelques utilitaires doivent être installés avant de lancer les tests. Si vous installez LVM2 pour la première fois, et que vous ne souhaitez pas installer le paquet complet avant de lancer les tests, vous pouvez installer l'ensemble minimal d'utilitaires en lançant les commandes suivantes en tant que root :

make -C tools install_tools_dynamic &&
make -C udev  install                 &&
make -C libdm install

Pour tester les résultats, lancez, en tant qu'utilisateur root :

make check_local

D'autres cibles sont disponibles et peuvent être énumérées avec make -C test help. Le temps de test est très dépendant de la vitesse des disques, et du nombre d'options activées dans le noyau.

Ces tests n'implémentent pas la possibilité « expected fail » (échec prévu), et un petit nombre d'échecs est prévu en amont. Plus d'échecs peuvent apparaître lorsque manquent certaines options du noyau. Par exemple, l'absence de la cible du device mapper dm-delay peut expliquer quelques erreurs. Certains tests sont indiqués « warned » si thin-provisioning-tools n'est pas installé. Vous pouvez le contourner en ajoutant les options suivantes à configure :

     --with-thin-check=    \
     --with-thin-dump=     \
     --with-thin-repair=   \
     --with-thin-restore=  \
     --with-cache-check=   \
     --with-cache-dump=    \
     --with-cache-repair=  \
     --with-cache-restore= \

Certains tests peuvent bloquer. Ils peuvent être supprimés si nécessaire, par exemple : rm test/shell/lvconvert-raid-reshape.sh. Les tests génèrent beaucoup de messages noyau, ce qui peut encombrer votre terminal. Vous pouvez les désactiver avec dmesg -D avant de lancer les tests (n'oubliez pas de lancer dmesg -E lorsque les tests sont finis).

[Note]

Note

Les tests créez des nœuds de périphériques dans le répertoire /tmp. Les tests échoueront si /tmp est monté avec l'option nodev.

Maintenant, en tant qu'utilisateur root :

make install

Explication des commandes

PATH=$PATH:/sbin:/usr/sbin : Le PATH doit contenir /sbin et /usr/sbin pour la détection correcte des outils système par le script configure. Cette instruction assure que PATH est correctement initialisé si vous construisez avec un utilisateur non privilégié.

--enable-cmdlib : Ce paramètre construit la bibliothèque de commande partagée. Elle est nécessaire lors de la construction du démon d'événements.

--enable-pkgconfig : Ce paramètre installe le support de pkg-config.

--enable-udev_sync : Ce paramètre active la synchronisation avec Udev.

--enable-dmeventd: Cette option construit le démon d'événement Device Mapper.

Contenu

Programmes installés: blkdeactivate, dmeventd (facultatif), dmsetup, fsadm, lvm et lvmdump. Il y a également de nombreux liens symboliques vers lvm qui implémentent des fonctionnalités spécifiques
Bibliothèques installées: libdevmapper.so et liblvm2cmd.so; facultatifs : libdevmapper-event.so, libdevmapper-event-lvm2.so, libdevmapper-event-lvm2mirror.so, libdevmapper-event-lvm2snapshot.so, libdevmapper-event-lvm2raid.so et libdevmapper-event-lvm2thin.so
Répertoires installés: /etc/lvm et /lib/device-mapper (facultatif)

Descriptions courtes

blkdeactivate

est un utilitaire pour désactiver les périphériques blocs.

dmeventd

(facultatif) est le démon d'événement de Device Mapper.

dmsetup

est un outil de gestion de bas niveau de volumes logiques.

fsadm

est un outil pour redimensionner ou vérifier le système de fichiers d'un périphérique.

lvm

fournit les outils en ligne de commande pour LVM2. Les commandes sont implémentées via des liens symboliques vers ce programme pour gérer des périphériques physiques (pv*), des groupes de volume (vg*), et de volumes logiques (lv*).

lvmdump

est un outil pour envoyer diverses informations concernant LVM2.

vgimportclone

est utilisé pour importer un VG dupliqué (comme un dépôt matériel).

libdevmapper.so

contient les fonctions de l'API de Device Mapper.

Last updated on 2020-06-29 07:38:45 +0000