lightdm-1.30.0

Introduction à Lightdm

Le paquet libghtdm contient un gestionnaire d'affichage léger basé sur GTK.

Ce paquet est connu pour se construire correctement sur une plateforme LFS-9.1.

Information sur le paquet Lightdm

Téléchargement supplémentaire

[Note]

Note

Le « greeter » est un programme qui présente un écran de connexion graphique. Il y a plusieurs apparences possibles, mais le paquet gtk+ est l'implémentation de référence. Pour une liste d'autres apparences, voir https://en.wikipedia.org/wiki/LightDM.

Dépendances de Lightdm

Requises

Exo-0.12.11 (pour l'écran d'accueil), libgcrypt-1.8.6,itstool-2.0.6, Linux-PAM-1.4.0 et PCRE-8.44

Recommandées

Facultatives

AccountsService-0.6.55 (à l'exécution), at-spi2-core-2.36.0, GTK-Doc-1.32, Qt-5.15.0, libido et libindicator

Notes utilisateur : http://wiki.linuxfromscratch.org/blfs/wiki/lightdm

Installation de Lightdm

Tout d'abord, créez un utilisateur et un groupe dédiés pour contrôler le démon libghtdm après son démarrage. Lancez les commandes suivantes en tant qu'utilisateur root :

groupadd -g 65 lightdm       &&
useradd  -c "Lightdm Daemon" \
         -d /var/lib/lightdm \
         -u 65 -g lightdm    \
         -s /bin/false lightdm

Ensuite, changez les fichiers de configuration Linux-PAM pour qu'elogind puisse être utilisé :

sed -i s/systemd/elogind/ data/pam/*

Installez lightdm en lançant les commandes suivantes :

./configure                          \
       --prefix=/usr                 \
       --libexecdir=/usr/lib/lightdm \
       --localstatedir=/var          \
       --sbindir=/usr/bin            \
       --sysconfdir=/etc             \
       --disable-static              \
       --disable-tests               \
       --with-greeter-user=lightdm   \
       --with-greeter-session=lightdm-gtk-greeter \
       --docdir=/usr/share/doc/lightdm-1.30.0 &&
make

Ce paquet n'est pas fourni avec une suite de tests.

Maintenant, en tant qu'utilisateur root :

make install                                                  &&
cp tests/src/lightdm-session /usr/bin                         &&
sed -i '1 s/sh/bash --login/' /usr/bin/lightdm-session        &&
rm -rf /etc/init                                              &&
install -v -dm755 -o lightdm -g lightdm /var/lib/lightdm      &&
install -v -dm755 -o lightdm -g lightdm /var/lib/lightdm-data &&
install -v -dm755 -o lightdm -g lightdm /var/cache/lightdm    &&
install -v -dm770 -o lightdm -g lightdm /var/log/lightdm

Maintenant construisez le greeter :

tar -xf ../lightdm-gtk-greeter-2.0.6.tar.gz &&
cd lightdm-gtk-greeter-2.0.6 &&

./configure                      \
   --prefix=/usr                 \
   --libexecdir=/usr/lib/lightdm \
   --sbindir=/usr/bin            \
   --sysconfdir=/etc             \
   --with-libxklavier            \
   --enable-kill-on-sigterm      \
   --disable-libido              \
   --disable-libindicator        \
   --disable-static              \
   --docdir=/usr/share/doc/lightdm-gtk-greeter-2.0.6 &&

make

Maintenant, en tant qu'utilisateur root :

make install

Explication des commandes

sed ... /usr/bin/lightdm-session : Cette commande s'assure que la connexion initiale via l'écran d'accueil récupère les valeurs de /etc/profile et ~/.bash_profile. Sans cela, les commandes qui dépendent de certaines variables d'environnement pourraient ne pas fonctionner comme il faudrait.

Configuration de lightdm

Fichiers de configuration

/etc/lightdm/{lightdm,users,keys}.conf

Script de démarrage

Installez le script d'initialisation /etc/rc.d/init.d/lightdm depuis les blfs-bootscripts-20200404

make install-lightdm

Démarrage de lightdm

Si le script de démarrage de lightdm a été installé, démarrez lightdm en lançant, en tant qu'utilisateur root :

/etc/rc.d/init.d/lightdm start

Par convention, X devrait être exécuté au niveau d'exécution 5, donc c'est aussi vrai pour lightdm. Cependant, le niveau d'exécution par défaut de LFS est le 3. Changez vers le niveau 5, depuis un terminal en console, en tant qu'utilisateur root, démarre le script de démarrage de lightdm, ce qui affiche l'écran d'accueil :

init 5

Pour utiliser le niveau 5 par défaut, ce qui permet de démarrer l'écran d'accueil de lightdm automatiquement, modifiez /etc/inittab. En tant qu'utilisateur root :

cp -v /etc/inittab{,-orig} &&
sed -i '/initdefault/ s/3/5/' /etc/inittab

Sessions disponibles

Le greeter offre une liste de sessions disponibles en fonction des gestionnaires de fenêtres et des environnements de bureaux installés. La liste contient les sessions qui ont un fichier .desktop correspondant dans /usr/share/xsessions. La plupart des gestionnaires de fenêtres et des environnements de bureaux fournissent automatiquement ces fichiers, mais si nécessaire, vous pouvez en inclure un personnel.

Contents

Programmes installés: dm-tool, lightdm et lightdm-gtk-greeter
Bibliothèques installées: liblightdm-gobject-1.so
Répertoires installés: /etc/lightdm, /etc/apparmor.d, /usr/lib/lightdm, /usr/include/lightdm-gobject-1, /usr/share/help/C/lightdm /usr/share/gtk-doc/html/lightdm-gobject-1, /usr/share/doc/lightdm-gtk-greeter-2.0.6, /var/lib/lightdm, /var/lib/lightdm-data, /var/cache/lightdm et /var/log/lightdm

Descriptions courtes

lightdm

est un gestionnaire d'affichage et de connexion.

lightdm-gtk-greeter

est un processus auxiliaire qui affiche l'écran d'accueil, une interface utilisateur graphique qui effectue l'authentification de l'utilisateur et initialise le gestionnaire de fenêtres ou l'environnement de bureau sélectionné.

Last updated on 2020-03-22 08:34:34 +0000