NetworkManager-1.26.0

Introduction à NetworkManager

NetworkManager est un ensemble d'outils associés qui simplifient et rendent le réseau plus directement gérable. Que ce soit en Wifi, filaire, 3G ou Bluetooth, NetworkManager vous permet de passer rapidement d'un réseau à l'autre : une fois qu'un réseau a été configuré et qu'on s'y est relié une fois, on peut le détecter et s'y reconnecter automatiquement la prochaine fois qu'il sera disponible.

Ce paquet est connu pour se construire correctement sur une plateforme LFS-9.1.

Informations sur le paquet

Dépendances de NetworkManager

Requises

dbus-glib-0.110 et libndp-1.7

Recommandées

Facultatives

BlueZ-5.54, D-Bus Python-1.2.16 (pour la suite de tests), GnuTLS-3.6.14 (utilisé si NSS-3.55 n'est pas trouvé), GTK-Doc-1.32, libpsl-0.21.1, Qt-5.15.0 (pour les exemples), ModemManager-1.14.0, Valgrind-3.16.1, dnsmasq, libaudit, libteam,mobile-broadband-provider-info, PPP et RP-PPPoE

Notes utilisateur : http://wiki.linuxfromscratch.org/blfs/wiki/NetworkManager

Configuration du noyau

Si vous voulez lancer les tests, activez les options suivantes dans la configuration du noyau et recompilez le noyau si nécessaire :

Device Drivers --->
  [*] Network device support         [CONFIG_NETDEVICES] --->
    [*] Bonding driver support       [CONFIG_BONDING]
    [*] Dummy net driver support     [CONFIG_DUMMY]
    [*] Ethernet team driver support [CONFIG_NET_TEAM]

Installation de NetworkManager

Si Qt-5.15.0 est installé et que vous voulez les exemples basés sur Qt, corrigez deux fichiers meson.build :

sed -e 's/-qt4/-qt5/'              \
    -e 's/moc_location/host_bins/' \
    -i examples/C/qt/meson.build   &&
sed -e 's/Qt/&5/'                  \
    -i meson.build

Corrigez l'absence d'un fichier meson.build pour les crochets de l'initrd (inutilisés dans BLFS) :

sed '/initrd/d' -i src/meson.build

Corrigez les scripts python pour qu'ils utilisent Python 3 :

grep -rl '^#!.*python$' | xargs sed -i '1s/python/&3/'

Installez NetworkManager en lançant les commandes suivantes :

mkdir build &&
cd    build &&

CXXFLAGS+="-O2 -fPIC"            \
meson --prefix /usr              \
      --sysconfdir /etc          \
      --localstatedir /var       \
      -Djson_validation=false    \
      -Dlibaudit=no              \
      -Dlibpsl=false             \
      -Dnmtui=true               \
      -Dovs=false                \
      -Dppp=false                \
      -Dselinux=false            \
      -Dudev_dir=/lib/udev       \
      -Dsession_tracking=elogind \
      -Dmodem_manager=false      \
      -Dsystemdsystemunitdir=no  \
      -Dsystemd_journal=false    \
      -Dqt=false                 \
      .. &&
ninja

An already active graphical session with a bus address is necessary to run the tests. To test the results, as the root user, issue: ninja test. Five tests, devices/test-acd, platform/test-tc-linux, platform/test-route-linux, platform/test-link-linux, and platform/test-cleanup-linux, are known to fail.

Maintenant, en tant qu'utilisateur root :

ninja install &&
mv -v /usr/share/doc/NetworkManager{,-1.26.0}

Explication des commandes

CXXFLAGS="-O2 -fPIC" : Ces option du compilateur sont nécessaires pour construire les exemples basés sur Qt5.

-Ddocs=true : Utilisez ce paramètre pour activer la construction des pages de manuels et de la documentation si GTK-Doc-1.32 est installé.

-Dnmtui=true : Ce paramètre active la construction de nmtui.

-Dsystemdsystemunitdir=no et -Dsystemd_journal=false : systemd n'est pas utilisé par les systèmes sysv init.

-Djson_validation=false, -Dlibpsl=false et -Dovs=false : Ces paramètres désactivent la construction des bibliothèques respectives. Supprimez-le si vous avez installé les bibliothèques requises.

-Dmodem_manager=false : Ce paramètre est requis si ModemManager n'est pas installé. Supprimez-le si vous avez construit ModemManager et mobile-broadband-provider-info.

-Dsession-tracking=elogind : Ce paramètre est utilisé pour configurer elogind comme programme de suivi de session par défaut.

-Dppp=false : Ce paramètre désactive le support de PPP dans NetworkManager.

-Dlibaudit=no et -Dselinuk=false : jibaudit et SELinux ne sont pas utilisés dans BLFS.

-Dqt=false : Ce paramètre désactive les exemples de Qt. Supprimez-le si Qt est disponible et que vous voulez installer les exemples.

Configuration de NetworkManager

Fichiers de config

/etc/NetworkManager/NetworkManager.conf

Informations de configuration

Pour que NetworkManager fonctionne, il faut qu'il y ait au moins un fichier de configuration minimal. Ce fichier n'est pas installé par make install. Lancez la commande suivante en tant qu'utilisateur root pour créer un fichier NetworkManager.conf minimal :

cat >> /etc/NetworkManager/NetworkManager.conf << "EOF"
[main]
plugins=keyfile
EOF

Ce fichier ne devrait pas être modifié directement par les utilisateurs du système. À la place, les changements spécifiques au système devraient être effectués dans le répertoire /etc/NetworkManager/conf.d.

Pour permettre à polkit de gérer les autorisations, ajoutez le fichier de configuration suivant :

cat > /etc/NetworkManager/conf.d/polkit.conf << "EOF"
[main]
auth-polkit=true
EOF

Pour utiliser un autre client dhcp que celui inclus (recommandé si vous n'utilisez que nmcli), utilisez la configuration suivante (les valeurs valides sont dhcpcd, dhclient et internal) :

cat > /etc/NetworkManager/conf.d/dhcp.conf << "EOF"
[main]
dhcp=dhclient
EOF

Pour éviter que NetworkManager ne mette à jour le fichier /etc/resolv.conf, ajoutez le fichier de configuration suivant :

cat > /etc/NetworkManager/conf.d/no-dns-update.conf << "EOF"
[main]
dns=none
EOF

Pour trouver des options de configuration supplémentaires, voir man 5 NetworkManager.conf.

Pour permettre aux utilisateurs normaux de configurer les connections réseau, vous devriez les ajouter au groupe netdev et créer une règle polkit qui accorde l'accès. Lancez les commandes suivantes en tant qu'utilisateur root :

groupadd -fg 86 netdev &&
/usr/sbin/usermod -a -G netdev <username>

cat > /usr/share/polkit-1/rules.d/org.freedesktop.NetworkManager.rules << "EOF"
polkit.addRule(function(action, subject) {
    if (action.id.indexOf("org.freedesktop.NetworkManager.") == 0 && subject.isInGroup("netdev")) {
        return polkit.Result.YES;
    }
});
EOF

Script de démarrage

Pour démarrer automatiquement le démon NetworkManager au redémarrage du système, installez le script de démarrage /etc/rc.d/init.d/networkmanager du paquet blfs-bootscripts-20200404.

[Note]

Note

Si vous utilisez Network Manager pour gérer une interface, toute configuration précédente pour cette interface devrait être supprimée et l'interface être éteinte avant de démarrer Network Manager.

make install-networkmanager

Contenu

Programmes installés: NetworkManager, nmcli, nm-online, nmtui et, liés en dur à nmtui : nmtui-connect, nmtui-edit et nmtui-hostname
Bibliothèques installées: libnm.so et divers modules dans /usr/lib/NetworkManager
Répertoires installés: /etc/NetworkManager, /usr/include/libnm, /usr/lib/NetworkManager, /usr/share/doc/NetworkManager-1.26.0, /usr/share/gtk-doc/html/{libnm,NetworkManager} (if the documentation is built), and /var/lib/NetworkManager

Descriptions courtes

nmcli

est un outil en ligne de commande pour contrôler NetworkManager et obtenir son état.

nm-online

est un outil pour savoir si on est connecté.

nmtui

est une interface basée sur ncurses pour nmcli.

nmtui-connect

est une interface interactive basée sur ncurses pour activer/désactiver les connexions.

nmtui-edit

est une interface interactive basée sur ncurses pour éditer les connexions.

nmtui-hostname

est une interface interactive basée sur ncurses pour éditer le nom d'hôte.

NetworkManager

est le démon de gestion réseau.

libnm.so

contient des fonctions utilisées par NetworkManager.

Last updated on 2020-07-14 16:32:49 +0000